Article troisième session

En préambule, je voulais dire que le contexte sanitaire nous a empêchés de réaliser nos activités comme prévues initialement. Ce qui est assez frustrant pour les enfants qui se faisaient une joie de pouvoir pratiquer le ping-pong notamment.

Comme on l’a vu, le sport est particulièrement touché par cette crise il a donc fallu repenser nos activités et on a tenté au maximum de le faire malgré des conditions difficiles pour le sport en extérieur en hiver…

Rien n’a changé pour le lundi, les activités artistiques se sont bien déroulées. On a demandé aux enfants de reproduire des œuvres à la manière d’Alexander Calder (copeaux de spirales), de René Magritte mais aussi de Keith Haring et ses célèbres personnages !

Le mardi et jeudi est consacré au sport, le ping-pong et l’acrosport ont pu s’effectuer les deux premières semaines puis il a fallu innover en extérieur au gré de la météo et j’ai opté pour un circuit training collectif mêlant divers sports collectifs afin de rendre le contexte plus ludique et en adéquation avec les impératifs sanitaires. En binôme, les enfant passaient par différents ateliers et devaient coopérer avec leur partenaire le plus souvent par des jeux de passes, d’habileté motrice ou d’adresse.

Enfin le vendredi était le jour des exposés oraux. Les enfants sous forme de volontariat pouvaient nous présenter un métier qui les passionnaient ou qu’ils voudraient faire plus tard. On a eu de nombreux exposés passionnants où on a appris beaucoup de choses : astronaute, paléontologue, Professeur, infirmière, pompier, gendarme, mécanicien, toiletteuse, aide soignante, roboticienne, facteur, géomètre etc…

Mathieu Bouquet (Éducateur sportif)