Les vieilles voitures en vedette pour leur dixième année

C’est pas moins de 450 voitures anciennes de toutes marques, de tous les coins de France et de toutes les années qui stationnaient à Cellule le 07 mai. Encore un record en terme de quantité qui se perpétue tous les ans depuis quelques années. De la Mustang à la Renault 16 en passant par la Deudeuche, la Renault 4 L et consort…, cette foultitude de véhicules a attiré une foule de curieux avertis, venus nombreux pour le plus grand bonheur des organisateurs mais aussi de notre commune de Chambaron sur Morge. Pour les habitués, le but de cette journée n’est autre que de passer un bon moment entre amis parlant de bielles, de pneumatiques introuvables… et de « faire rouler » ces voitures d’un autre temps qui restaurées, remises à neuf brillent de tous leurs chromes. Un moyen de mieux faire aimer les vieux « tacots » d’un public qui parfois ignore ce qu’un mécano amateur, passionné peut tirer d’une épave.

En 2006, il y a 10 ans. Christophe Delu, habitant de notre commune, bien aidé par toute sa famille ont voulu rompre leur isolement. Ils se regroupés, en invitant leurs amis passionnés pour la première exposition de véhicules anciens à Cellule. Des prémices d’exposition avaient eu lieu dans les communes alentours déjà quelques années auparavant. Depuis 10 ans, grâce à Christophe, la commune mais aussi les passionnés peuvent se féliciter d’avoir une manifestation d’envergure pour le plus grand plaisir des yeux. Depuis 8 ans, le comité d’animation la Celluloise s’est associé à cette démarche pour un grand soulagement apprécié de Christophe qui profite d’une aide et d’un soutien dans la pérennité de ce rassemblement.

Philippe Gaillard, maire, après avoir félicité Christophe Delu, a demandé au public d’ovationner, Christophe pour sa pugnacité pour cette passion et sa convivialité, sans oublier d’associer sa famille, mais aussi, la présidente de la Celluloise : Ginette Haley et les bénévoles qui officient dans l’ombre pour cette belle et formidable journée. Il n’a pas manqué d’évoquer la qualité des présentations et insisté sur la motivation des équipes bénévoles mais aussi des propriétaires passionnés, présents en rappelant toute la grandeur de la démarche que représente ces voitures en terme de patrimoine, à une époque où le virtuel tient une grande place.