Voir ici le registre nominatif de personnes âgées et isolées ainsi que le formulaire d’inscription.

Affiche 1

Le dispositif national 2016 destiné à prévenir et à lutter  contre les conséquences sanitaires d’une canicule comprend 4 niveaux d’alerte progressifs :

Niveau 1 Veille saisonnière Du 1er juin au 31 août chaque année
Niveau 2 Avertissement chaleur Ce niveau permet d’anticiper et/ou de préparer les mesures à mettre en place
Niveau 3 Alerte canicule Déclencher par mes services, sur la base de l’évaluation des risques météorologiques et sanitaires réalisée par l’Institut de Veille Sanitaire en concertation avec Météo France
Niveau 4 Mobilisation maximale Risque élevé de survenue de phénomènes extrêmes pouvant conduire à des conséquences catastrophiques

Bulletin d’inscription sur le registre dans le cadre du plan d’ alerte et d’urgence, dispositif canicule ici

Pour toute information complémentaire :

  • Vous pouvez consulter le site du Ministère de la Santé : sante.gouv.fr
  • Un numéro d’information national est disponible du 1er juin au 31 août : Canicule info service : 0800 06 66 66

En période de canicule,
il y a des risques pour ma santé,
quels sont les signaux d’alerte?
Voir la plaquette ici


Opération tranquillité vacances

Connaissez-vous « l’opération tranquillité vacances » ? La gendarmerie nationale, une fois alertée, veille sur votre logement laissé vide pendant votre absence.

Voici quelques conseils bien utiles afin de limiter au maximum les risques liés aux visites indésirables de vos habitations pendant les vacances :

1 – Que devez-vous faire ?

Avant de partir, vous devez signaler à la brigade de gendarmerie de votre domicile, votre départ en vacances. Pendant votre absence, des patrouilles de surveillance seront effectuées, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end, afin de dissuader tout individu de tenter de cambrioler votre domicile.

2 – Quelques incontournables avant de partir :– Ne pas indiquer vos dates de départ en congés sur les réseaux sociaux.

– Ne pas laisser le courrier trop longtemps dans votre boîte aux lettres. Une personne de confiance doit pouvoir, pendant ces vacances, relever le courrier à votre place afin de ne pas éveiller les soupçons par une boîte débordant de lettres, colis et autres publicités. Vous pouvez également faire renvoyer automatiquement votre courrier par les services postaux sur votre lieu de villégiature. Si vous le pouvez, renvoyez votre téléphone fixe vers votre numéro de portable.
– N’oubliez pas, avant votre départ, de fermer correctement fenêtres et volets. Vérifier le bon état de vos serrures et verrous, prenez conseils auprès de professionnels pour ces fermetures. Il est important de « faire vivre » votre logement. Un voisin ou un ami peut utilement venir ouvrir et fermer les volets, allumer quelques lumières. A défaut, une prise de type « minuteur » peut permettre éventuellement d’allumer certaines lampes sans présence dans le logement.
– Dans la mesure du possible, ne laissez pas de grosses sommes d’argent dans votre habitation. Mettez vos bijoux, objets d’art et valeurs en lieu sûr. Répertoriez et photographiez les. Le cas échéant, faites les évaluer par un expert et renseignez vous auprès de votre société d’assurance, notamment au sujet des conditions de leur protection.


Télécharger le formulaire d’inscription ici, à remplir et déposer à la gendarmerie de Combronde .


Détecteurs de fumée

detecteur_fuméeObligatoires dans les logements avant mars 2015

Au plus tard le 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumée. Si vous ne voulez pas attendre le dernier moment, ces informations vous concernent.

Nouvel amendement n°827 du 06/02/2015 :
« Les propriétaires ayant signé un contrat d’achat des détecteurs au plus tard au 8 mars 2015 sont réputés satisfaire l’obligation prévue à l’article L.129-8 du code_________________de la construction et de l’habitation, à la condition que le détecteur de fumée soit installé avant le 1er janvier 2016. »

L’arrêté du 5 février 2013 précise toutes les exigences auxquelles doivent répondre ces appareils.
Combien de détecteurs de fumée installer ?
Il en faut au moins un par logement.
Quels détecteurs de fumée installer ?
Les détecteurs de fumée doivent être conformes à la norme européenne EN 14 604. Cette conformité est vérifiée en usine par un laboratoire agréé indépendant, qui contrôle et prélève en sortie de fabrication. Pour une fois, le marquage CE ressemble à la marque NF.
Où installer l’appareil ?
Il doit être fixé le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres et à distance des murs et des sources de vapeur.
Qui installe le détecteur de fumée ?
Le détecteur de fumée doit être acheté et installé par le propriétaire du logement, que celui-ci occupe son logement ou le mette en location. Pour les logements occupés par un locataire au moment de l’entrée en vigueur de la loi, le propriétaire doit fournir le détecteur à son locataire ou, s’il le souhaite, le lui rembourser.
Qui s’en occupe : entretien, changement des piles, renouvellement si nécessaire ?
C’est l’occupant du logement qui veille à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif et assure son renouvellement tant qu’il occupe les lieux.
Où trouver un modèle d’attestation pour l’assureur avec lequel on a conclu un contrat de garantie incendie ?
Un modèle d’attestation figure en annexe de l’arrêté du 5 février 2013.
Ce modèle d’attestation est ainsi rédigé :
Je soussigné (nom, prénom de l’assuré), (numéro du contrat de l’assuré) atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé détenteur du contrat n° ……………… au (adresse de l’assuré) conforme à la norme NF EN 14604.
Pourquoi l’arrêté interdit il d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation ?
Une détection de fumée dans les parties communes déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.
À savoir : en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État.
Consignes de sécurité :
Appelez ou faites appeler les sapeurs-pompiers (le 18 ou le 112).
N’entrez jamais dans la fumée. Toutefois, si vous êtes dans la fumée, mettez-vous un mouchoir devant le nez, baissez-vous, l’air frais est près du sol ;
Ne prenez jamais l’ascenseur, prenez les escaliers.
Adaptez votre comportement à la situation :

1. Si l’incendie se déclare chez vous et que vous ne pouvez pas l’éteindre immédiatement :
― évacuez les lieux ;
― fermez la porte de votre appartement ;
― sortez par l’issue la plus proche.
2. Si l’incendie est au-dessous ou sur votre palier :
― restez chez vous ;
― fermez la porte de votre appartement et mouillez-la ;
― manifestez-vous à la fenêtre.
3. Si l’incendie est au-dessus :
― sortez par l’issue la plus proche.
En prévention, n’encombrez pas les paliers et les circulations.